Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Le second trimestre

Votre organisme a commencé maintenant à s’habituer à la grossesse, les petits soucis du début ont disparu, votre ventre ne se voit pas trop et son volume ne vous gêne pas encore (à 4 mois et demi, votre utérus atteint l’ombilic, et à 6 mois, il mesure 24 cm de hauteur à partir du pubis). A mesure que votre utérus grossit, la paroi abdominale se distend, les muscles abdominaux s’écartent un peu et les organes de voisinage sont comprimés : la vessie (d’où ces envies d’uriner plus fréquentes), l’intestin et le rectum.

Certaines femmes commencent déjà à sentir le bébé bouger, les mouvements sont d’abord discrets un peu comme des vagues (ils sont mieux perçus le soir en position couchée), puis plus francs vers le sixième mois. Le ventre qui se voit ou les mouvements que vous ressentez témoignent bien du fait que le bébé vit en vous, c’est là votre première communication avec lui. Comme toutes les mamans, vous allez interpréter les mouvements du bébé ou leur absence comme une expression du bien-être foetal (ou au contraire une inquiétude sur sa santé). Il ne bouge pas peut signifier pour la maman : « Il va bien, il dort » ou, au contraire, « il ne bouge pas, il a un problème ». Le vécu du père à ce moment-là est aussi très intense. Souvent, il ne concrétise vraiment l’existence du bébé qu’avec l’échographie ou plus tard avec la perception des mouvements actifs par sa main posée sur votre ventre.


Back to Top ↑