Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Aide à l’orientation

Julien a envie d’embrasser une carrière de médecin. Nicolas, excellent dans l’art de l’écriture mais sensible à la cause environnementale, ne sait pas quelle filière choisir: lettres ou apprentissage de jardinier paysagiste… Ces souhaits sont-ils réalisables et de quelle manière? Consulter un conseiller en orientation peut s’avérer une très bonne solution pour asseoir son avenir. Le point sur cette profession aux multiples facettes.

Définition. Un conseiller en orientation est un psychologue. Cette spécialisation est importante pour mener à bien sa mission.

Mission. Aider une personne (élève, étudiant, personne en cours d’emploi ou à la recherche d’un travail, etc.) à construire un projet scolaire ou professionnel sous la forme d’un choix de filière de formation ou de gestion de carrière.

Structures. Genève compte cinquante conseillers en orientation qui se partagent trois types de structures: les établissements scolaires, la consultation tout public et les structures dites spécialisées.

Tremplin-Jeunes s’adresse aux 15 – 20 ans en rupture, sans aucune formation scolaire terminée. Un conseiller les aide à élaborer un projet d’insertion, comme un apprentissage par exemple. Une fois le projet élaboré, l’objectif est aussi de leur apprendre à se présenter, à rédiger un curriculum vitae ou encore à leur inculquer le bon comportement à adopter face à un employeur.

Projet-Apprentis reçoit des apprentis en formation ou qui viennent de résilier leur contrat. Le but est simple: faire de la prévention auprès de ceux qui ont de la difficulté à faire face, pour ne pas être en rupture. Un jeune en possession de qualifications est exposé à un risque fortement réduit de tomber à l’assistance. Cependant, il reconnaît que l’apprentissage, qui n’est pas suffisamment valorisé à Genève, n’est pas une voie de garage. Bien au contraire, vu les nouvelles possibilités de certification mises en place avec la maturité professionnelle et la HES.

Enfin, un apprentissage ne se cherche pas en juin, mais en janvier. Un élève, soumis à une trop forte pression face à un échec doit pouvoir être soutenu bien avant la fin de l’année. Une consultation auprès d’un conseiller en orientation en début d’année présente de nombreux avantages, car elle permet de construire et de mettre en place un projet de façon sereine.

Toutes ces prestations sont gratuites.

Internet. Un portail de l’orientation et de la formation professionnelle sert de base au niveau suisse : Orientation. Toutes les fiches informatives sur les métiers, la liste des places d’apprentissage par canton ainsi que les possibilités multiples de la formation continue sont mises en ligne. Une adresse à ne pas négliger si l’on cherche une profession.

L’Office pour l’orientation et la formation professionnelle et continue (OFPC). Et plus particulièrement la Cité des métiers, le portail qui regroupe toutes les informations liées à la formation professionnelle. En savoir plus


Back to Top ↑