Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Vacances (camps, etc.)

Camps de vacances

Comment s’y prendre pour s’inscrire dans une activité de vacances ou consulter les places disponibles?

Rien de plus simple. Le Service de loisirs et de la jeunesse (SLJ) tient à jour des programmes spéciaux : camps à la journée, durant les vacances, Passeport Vacances, etc. Une aubaine pour tous les parents qui ne peuvent prendre congé pendant tout l’été. Soulignons que ce site est construit intelligemment. Plus de trente organismes de vacances distillent leurs offres à Genève, en Suisse et même hors de nos frontières. Sports d’eau, équitation, comédie musicale, échanges culturels, exploration de régions diverses, randonnées, théâtre et cinéma. Bref, moult possibilités alléchantes.
En savoir plus.

Et aussi :

Groupe de liaison genevois des associations de jeunesse (GLAJ). Cette fédération regroupe la plupart des associations de vacances, dont Caritas, Centre protestant de vacances, Genève-loisirs, Vacances-nouvelles, WWF, etc. La liste complète de leurs activités est disponible sur le site.

Infos

Les Maisons de quartier et centres de loisirs : Proposent des semaines de centres aérés et également des activités dites «libres» pour lesquelles il n’est pas nécessaire de s’inscrire à l’avance, par exemple, les activités nautiques à Versoix ou les Jardins Robinson. Infos

Musées à Genève. Ateliers ouverts aux enfants lors des vacances scolaires dans les différents musées de la Cité.

Ecoles de sport  

Et en été?

Base de loisirs « Genève-loisirs ». Espace ouvert à Laconnex aux jeunes de 5 à 15 ans, aux familles le week-end, en été seulement. Sports multiples, découverte de la nature, encadrement spécialisé, jeux, détente, etc. Différentes formules à choix. (voir ci-dessous)

Infos

Terrain d’aventures, Jardins d’aventures et Jardins Robinson.

Des idées de sorties à gogo?

Une base de loisirs à Genève

Le principe en bref: réserver online  — des semaines de camps de vacances basés sur un lieu unique à Genève pour son (ses) enfant(s) avec moult activités sportives et culturelles à choix. Ce projet, créé en complément des centres aérés et camps déjà existants mais affichant souvent complet, répond à une demande des familles au niveau de la souplesse dans la prise en charge des enfants (horaires, dates, activités et prix).

Où? Sur un terrain de dix hectares situé à 400 mètres de la route de Chancy sur la commune de Laconnex. Une parcelle où sont installées des infrastructures modulables inhérentes à la vie quotidienne: plusieurs tentes dévolues respectivement à la cuisine (repas équilibrés, dont certains «bio»), aux nuits confortables (lits à l’appui), aux soins (sanitaires et même médicaux), aux rencontres, ainsi que des espaces dédiés exclusivement aux activités sportives et culturelles.

Les formules. Le tarif de base d’une semaine s’élève à 330 francs, ce qui équivaut à la pension complète et des activités de base (piscine, football, V. T. T., beach-volley, badminton, ping-pong, cinéma, grands jeux, ateliers sur le développement durable, spectacles, etc.).

Les activités supplémentaires. Au menu des demi-journées d’activités payantes (à rajouter au forfait de base), le choix est vaste pour débutants et avancés: équitation, grimpe, rafting, tir à l’arc, voile, musique. Ces disciplines sont dispensées par des associations spécialisées et sont organisées, presque toutes, dans l’enceinte même du centre.

L’encadrement. Exclusivement effectué par des moniteurs professionnels selon des critères respectant la charte genevoise de qualité: un moniteur pour quatre enfants jusqu’à 12 ans et un moniteur pour cinq adolescents dès 12 ans. L’accès au centre. Des transports sont organisés, au départ du parking de la patinoire des Vernets, pour amener les enfants au centre, le lundi matin à 8 h et retour le samedi à 12 h. En outre, une ligne TPG (K) dessert à heures fixes le camp.

Et grande nouveauté: les séjours bilingues. Cette base de loisirs est ouverte à toutes les communautés non francophones établies sur le canton. D’ailleurs, le site Internet se lit en français et… en anglais!


Back to Top ↑