Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Porter bébé en écharpe

«C’est au contact du corps de ses parents que l’enfant apprend le mieux à découvrir son environnement et les relations avec autrui. Et il ne faut pas oublier que les deux tiers de la population mondiale «portent» leur enfant…», lit-on dans la brochure «Le portage en écharpe».

Ne «porte» pas qui veut! Il ne s’agit pas de se rouler autour de la taille une étole prise dans son armoire… Non! Il est essentiel, un, d’acheter un objet de qualité et, deux, de savoir l’utiliser. Pour son bien-être, bien sûr. Mais également pour celui de l’enfant. Pour ce faire, Susanne Arbenz conseille les parents intéressés, grâce à des cours donnés, par exemple, à l’Ecole des parents. Quelques heures suffisent pour maîtriser cet «art».

«Le port en écharpe de son enfant permet d’être en contact permanent avec son enfant, mais aussi facilite la vie quotidienne. On peut travailler dans son jardin, se promener, faire ses courses…», explique encore Susanne Arbenz.

Ecole des parents, cours de portage.

Atelier Double cœur

Avec bébé


Back to Top ↑