Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Soleil : attention

Le soleil est-il le meilleur ami de l’homme? La réponse oscille entre l’affirmative et la négative. Oui, car sans cet astre, il n’existerait aucune vie sur terre. Et non, car certaines radiations peuvent être nocives, d’où la formation de cancers de la peau. La preuve: depuis 1980, le nombre de mélanomes malins, fatals dans 40% des cas, a doublé. Pour être plus précis, 1700 mélanomes environ sont diagnostiqués chaque année. Raison de plus pour protéger nos enfants. Explications pratiques à suivre rigoureusement.

Bébés: attention! Une peau mince, un système de protection contre les ultraviolets notamment, pas encore tout à fait développé et un rapport peau/poids plus élevé que chez l’adulte… autant de raisons d’éviter l’exposition au soleil jusqu’à au moins 2 ans. A privilégier: chapeau à large bord, lunettes, vêtements couvrants, parasols, écrans solaires à fort indice protecteur sans filtres chimiques (en vente en pharmacies) ni parfum, sorties avant 10 h et après 16 h… Et, bien évidemment, donner à boire à son bout de chou le plus souvent possible.

Enfants: précautions indispensables. De 2 à 18 ans, une bonne protection est de rigueur. Si possible, ne pas les exposer entre 10 et 15 h, là où les rayons UV sont les plus intenses, donc nocifs. A favoriser: crème solaire adéquate; vêtements appropriés (des maillots de bain anti-UV existent en grandes surfaces, comme la Migros); lunettes de soleil (avec mention anti-UV), casquette et boissons en suffisance.

IP, UV?

– IP ou indice de protection: mesure mentionnée d’un produit contre les agressions du soleil.

– UV pour ultraviolet. Un indicateur de l’intensité du rayonnement ultraviolet émis par le soleil. Plus il est élevé, plus ce rayonnement est dangereux.

Types de peau. Il en existe six: Type 1: peau très claire, extrêmement sensible, taches de rousseur, yeux clairs, cheveux clairs, ne bronze pas. Type 2: peau claire, sensible, taches de rousseur (souvent), yeux clairs, cheveux clairs, bronze lentement. Type 3: peau légèrement mate, peu sensible, yeux clairs ou foncés, cheveux bruns, bronze facilement mais lentement. Type 4: peau mate, peu sensible, yeux foncés, cheveux brun foncé ou noirs, bronze vite et en profondeur. Type 5: peau foncée, peu sensible, yeux foncés, cheveux noirs. Type 6: peau noire, peu sensible, yeux noirs, cheveux noirs. Commentaire: les trois premiers types sont, sous nos latitudes, les plus répandus. Alors, attention!

Comment choisir sa crème solaire? Choisir un produit avec un IP au moins supérieur à 20, de manière à protéger efficacement. Eviter, autant faire se peut, des crèmes avec parfums et alcool. Les fabricants proposent, même dans les grandes surfaces, des produits spéciaux destinés aux enfants. Sinon, les pharmacies proposent une marque ayant fait ses preuves: Daylong.

Et comment l’appliquer? Avant de sortir, soit 15 à 30 minutes avant la bronzette, c’est l’idéal. Avant l’exposition et non pendant, ni juste avant de plonger en piscine. Bref, jamais dans l’urgence. Ne jamais oublier certaines parties du corps, comme les oreilles, les mollets, le cou, les pieds et les mains. Répéter l’opération après chaque baignade et toutes les deux heures.

Sur Internet: www.uv-index.chwww.melanoma.chwww.infosoleil.com

 


Back to Top ↑