Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Un animal à la maison

Premières questions : votre mode de vie et vos moyens sont-ils compatibles avec la présence d’un animal à la maison ? Qui va s’en occuper lorsqu’il n’y a personne à la maison ? Et durant les vacances ? Bref, autant de préoccupations auxquelles il faut répondre. Avec l’enfant. Même s’il vous promet s’en occuper, vous savez très bien qu’il se lassera très vite… Alors, avec franchise, prévoyez de répondre en famille à ces questions. Vous pouvez proposer à votre enfant de s’occuper d’animaux dans un centre spécialisé (Société de protection des animaux ou SOS Chats). Cela le responsabilisera quant à tout ce qu’il faudra apporter à son animal, s’il devait en avoir un.

SGPA Ainsi que SOS-Chat

Pour un chien. Ensuite, il faut savoir que devenir propriétaire de toutou à Genève entend de passer des cours : une formation théorique avant l’achat du chien et un cours pratique avec le chien. Il est bon à savoir que ces cours doivent se faire en famille, afin d’être tous sur la même « longueur d’ondes » quant à l’éducation de toutou.

En savoir plus

Prévenir les accidents et bien se comporter face à un chien.

Selon une étude de l’Office vétérinaire fédéral, il en ressort que les enfants courent plus de risques que les adultes. Les résultats permettent d’affirmer que 13 000 personnes sur 100 000 habitants ont recours à une consultation chez un médecin ou dans un hôpital après avoir été en contact avec un chien.

Le propriétaire du chien doit rester en tout temps maître de son animal. Souvent, les morsures de chien font partie d’une mauvaise communication ou relation entre l’humain et l’animal. Et les enfants courent deux fois plus de risques que les adultes d’être blessés. Ça arrive souvent avec des chiens qu’ils connaissent et même au sein du domaine familial. Les blessures sur les petits se situent principalement à la tête et les conséquences sont souvent très graves.

Des règles d’or. Il faut toujours demander la permission au propriétaire du chien pour le caresser. Ne jamais s’approcher d’un animal attaché et ne jamais déranger un chien qui dort, mange ou se repose dans son panier. S’il y a attaque et que l’enfant tombe, il doit se mettre en boule, face contre terre, le visage et la nuque seront ainsi protégés par les bras. Le reste du corps bien arrondi préservera le dos et les pieds doivent être repliés sous le derrière. Cela s’appelle la position de la tortue. Autres règles à observer: un enfant ne doit jamais rester seul avec un animal et ne doit pas séparer deux chiens qui se bagarrent; jamais frapper, punir ou être brusque envers le toutou ou jouer à l’exciter. Enfin, un petit doit s’arrêter de courir et marcher normalement quand il croise un chien, attaché ou non.

Ce qu’il ne faut pas faire:

S’approcher d’un chien attaché, déranger ou taquiner un toutou quand il dort, quand il est dans son panier ou lorsqu’il mange.

Et ne jamais courir devant un chien attaché ou non, s’arrêter et marcher tranquillement.

Service de la consommation et des affaires vétérinaires.


Back to Top ↑