Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Ecouter son enfant

Ecouter son enfant, c’est lui offrir de l’attention et veiller à comprendre ses préoccupations. Occupés à grandir et à trouver leur place dans le monde, les enfants font quotidiennement de nouvelles découvertes et de nouvelles expériences. Pour leur donner sens, ils ont besoin de l’oreille attentive de leurs parents.

Chaque famille devrait avoir régulièrement l’occasion de dialoguer, sous forme de conseils de famille ou de moments ritualisés lors d’un repas en commun.

Avec les plus petits, on peut prendre l’habitude d’une discussion à un moment choisi. Ecouter demande de l’attention. Voici quelques conseils utiles.

– Les phrases se terminent parfois autrement qu’on l’aurait supposé, peut-être par une information essentielle. C’est pourquoi il est important de laisser parler sans interrompre.

-Les commentaires ou conseils précipités sont rarement de mise. Les enfants se sentent davantage pris au sérieux lorsqu’on essaie de trouver des solutions avec eux.

-Afin de prévenir les malentendus, il est utile de s’assurer qu’on s’est bien compris.

-Dans une bonne discussion, mieux vaut ne pas être dérangé. On éteindra la télévision et, pour une fois, on laissera sonner le téléphone.

En racontant leurs aventures, les enfants se perdent parfois dans les détails. Dans ce cas, il est utile de les aider à synthétiser leur pensée. Par ailleurs, les parents encourageront les enfants timides ou introvertis à s’exprimer davantage.

Extrait d’une brochure « L’éducation donne de la force », campagne pro Juventute Genève = voir pour savoir où elle sera mise – ou non – sur internet.

Et aussi : les ateliers parents STEP.

 


Back to Top ↑