Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Formalités du mariage

Le moment est venu !

Les fiancés se renseignent ensemble ou séparément sur les conditions et la procédure de mariage auprès de l’arrondissement de l’état civil compétent (selon la commune de domicile).

Depuis le 1er janvier 2013, fini la publication des bans. Elle est remplacée par une demande en vue du mariage formulée par écrit par les futurs époux et épouses devant l’officier d’état civil du domicile de l’un d’eux.

Puis, c’est à l’officier de l’état civil de donner toutes les informations nécessaires, orales ou écrites. Il indique les documents requis, les conditions préalables à un mariage et ses conséquences (droit civil, modification du nom).

Mariage et droit du mariage

En savoir plus sur le mariage

En savoir plus sur les démarches

Le mariage
Le mariage est célébré dans la salle des mariages de l’arrondissement de l’état civil choisi par les fiancés. En d’autres mots, même si l’on est domicilié en ville, les futurs époux peuvent convoler, devant le Maire d’une commune de campagne. Le mariage est célébré dix jours au plus tôt et au plus tard trois mois après la communication de la décision relative au résultat de la procédure préparatoire de mariage.

Remarques concernant le nom des époux et épouses
Depuis le 1er janvier 2013, le droit du nom a subi d’importantes modifications. En effet, chacun des époux et épouses peut conserver son nom et les parents choisissent, lors de la procédure préparatoire, le nom que porteront leurs enfants. Il ne peut s’agir que du nom de célibataire de l’un ou de l’autre. Les fiancés ont toutefois la possibilité de déclarer vouloir porter un nom de famille commun qui ne peut être que le nom de célibataire de l’un ou de l’autre.

 


Back to Top ↑