Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Elever des enfants

Orientation professionnelle – Cité des Métiers


Lettre du mercredi 16 novembre 2022 - Source: Tribune de Genève



Cette semaine nous reproduisions un article de Fabrice Breithaupt paru dans la Tribune de Genève le 15 novembre 2022 “Comment bien choisir son apprentissage”. Vous trouverez également un court-métrage réalisé par swissinfo.ch sur la difficulté à choisir un métier à 14 ans.

 

Choisir un métier est très important dans la vie d’un jeune, mais ce n’est pas toujours évident. L’exposition « Cité des Métiers » aura lieu du 22 au 27 novembre 2022 à Palexpo. Cet événement permettra aux jeunes du canton de découvrir plus de 300 métiers, les études et les voies d’apprentissages possibles, le tout représenté par diverses écoles et haute-écoles, entreprises, associations et institutions.

L’apprentissage est une filière qui a encore mauvaise réputation. Cependant, la formation professionnelle par l’apprentissage d’un métier a beaucoup évolué et permet aujourd’hui de poursuivre des études universitaires après l’obtention d’une maturité professionnelle et d’une année de passerelle. C’est pourquoi il faut valoriser cette voie, d’autant plus, que deux tiers des enfants en Suisse la choisissent après la scolarité obligatoire. Il est donc essentiel que les jeunes favorisent un métier qui leur plaît et qui correspond à leurs perspectives.

La base du processus de réflexion est d’écouter ses envies, d’identifier ses centres d’intérêts, ses passions et ses capacités intellectuelles ou manuelles, pour bien choisir un métier et sa formation et mieux l’apprécier dans le futur.

Les notes à la fin du Secondaire I, ne sont pas toujours à prendre à la lettre pour choisir sa filière. Pousser un jeune ayant des bonnes notes suffisantes pour aller au collège et de ne pas l’encourager à faire un métier qui l’intéresse, peut le mener à l’échec, surtout s’il n’a pas une ferme motivation pour les études. Il en va de même pour les jeunes qui présentes des difficultés scolaires et qui peuvent se révéler de bons professionnels. Et pour ceux qui ont des difficultés d’apprentissage, la filière de l’Attestation fédérale de capacité (AFP) pourra être envisagée.

Le stage d’observation en entreprise validera ou invalidera le choix d’un métier et de sa formation. L’idéalisation d’un métier sera mise en conflit avec la réalité quotidienne.

Avec les passerelles qui existent dans le système de formation suisse, il est facile de s’orienter et de se réorienter. Il n’est donc capital de choisir un seul métier dans sa vie, mais il faut bien se renseigner avant de se jetter à l’eau. Selon une étude menée en Suisse auprès de 3000 adolescents, 80% d’entre eux, ont fait un choix d’orientation influencé par leurs parents. Il est donc crucial que les parents connaissent bien le système d’enseignement suisse, afin de guider, aider, accompagner et soutenir leurs enfants dans leur processus de réflexion et leurs démarches. Plusieurs événements sont organisés pour informer et renseigner les parents dans les écoles, les centres de formations professionnelle et à l’OFPC.

Se rendre compte qu’on s’est trompé en cours d’apprentissage que le métier choisi ne correspond plus à ces attentes, c’est très courant de nos jours et il ne faut pas le prendre comme un échec. A 15 ans ce n’est pas toujours facile de bien identifier tous les enjeux d’un métier qu’on a idéalisé et qui évolue rapidement. Les formations continues sont là pour adapter ses compétences à l’évolution du monde professionnel et les acquis seront toujours pris en compte pour la suite de sont parcours professionnel.

 

Voici un court métrage de quatre adolescents suisses qui racontent comment ils ont choisi (ou pas) un métier à 14 ans “Choisir un métier quand on n’a que 14 ans” de Julie Hunt, swissinfo.ch.

 

Adresses :

Pour se renseigner et s’orienter:

Office de formation professionnelle et continue (OFPC) apporte aux jeunes et aux adultes information, appui et conseil pour identifier ou préciser un choix d’études, de profession, de formation initiale (apprentissage), de formation pour adultes, de formation continue et pour financer leur formation.

Cité des Métiers, située dans les locaux de l’OFPC, offre cinq espaces permettant aux jeunes et aux adultes de trouver en libre accès, gratuitement et sans rendez-vous, l’essentiel de l’information et des conseils en matière d’orientation, de formation, d’aide financière, de formation continue, d’insertion et d’emploi. Des spécialistes de ces questions sont présents en permanence pour répondre aux visiteurs. Ces derniers peuvent également s’auto documenter sur place en consultant un grand nombre de supports d’information, notamment audiovisuels.

Zooms Métiers, organisés dans les locaux de l’Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC), vous permettent de découvrir les métiers d’un domaine, d’échanger avec des professionnel-le-s et des apprenti-e-s, et de vous aider à choisir une formation.

Orientation.ch, le portail officiel suisse d’information de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière facilite vos rechercher et vous donne accès à toutes les informations utiles sur les formations en Suisse.

Pour faire un stage :

Ville de Genève : plusieurs services ou départements proposent différents types de stages.

Ados Job : active depuis 2002, l’association aide les jeunes Suisses romands de 15-25 ans à trouver des jobs, stages et bénévolat et mettre ainsi un premier pied dans le monde professionnel. En invitant les employeurs à proposer de telles opportunités et à les publier gratuitement sur son site internet, notre association à but non lucratif poursuit sa mission reconnue d’utilité publique par l’État de Vaud.

Petits jobs d’été :

Ville de Genève : offre chaque année à des jeunes de 15 à 22 ans qui habitent sur le territoire communal un job d’été d’une durée de trois semaines. Pour bénéficier d’un des postes proposés, vous pouvez postuler directement en ligne.

Boite à Boulot : si vous habitez le canton de Genève et que vous avez entre 15 et 25 ans, la Boîte à Boulot (BAB) peut vous proposer un petit boulot ponctuel ou de courte durée, qui ne réclame ni compétence, ni certification particulière. Pour accéder aux offres d’emploi, il faut s’enregistrer sur le site pour avoir accès à une permanence d’inscription.

Pôle santé-social de l’UNIGE : propose des aides financières et peut accompagner les universitaires dans les démarches pour faciliter les études. Vous pouvez également y consulter les offres d’emploi adressées aux étudiant-e-s.

 



Comments are closed.

Back to Top ↑