Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Devenir parents

Pleurs de bébé, ce qu’il faut savoir

no image

Lettre du mercredi 28 janvier 2015 - Source: Extrait de Baby Mag, Arnaud Faller



Il est très important de comprendre que les pleurs font partie du langage de l’enfant.

Ces cris ne seront pas les mêmes s’il ressent une douleur ou s’il tente de vous faire comprendre ce dont il a besoin. Il faut apprendre à bien discerner ces deux sortes de pleurs puisse poser les bonnes questions pour tenter de comprendre ce que l’enfant essaye de vous dire. Voici quelques conseils qui devraient vous aider à mieux décrypter ce langage bien singulier.

Il a faim !

Votre enfant a peut-être faim même si son dernier repas ne remonte pas à très longtemps. Plus un bébé est jeune, plus il y a de chances qu’il ait faim. Donnez-lui un peu de lait.

Il a trop froid ou trop chaud

Ne vous fiez pas à la température de ses mains ou de ses pieds car ils sont généralement froids. Pour vérifier si votre bébé a trop froid ou trop chaud, touchez-lui le ventre, c’est le meilleur indicateur.

Il a besoin d’un câlin

Durant les premiers mois, bébé a besoin de se sentir en sécurité et donc, comme pendant la grossesse, d’être au chaud. Ainsi, le prendre dans ses bras, puis après le câlin l’emmitoufler dans sa couverture, est une solution. Par contre, certains bébés n’aiment pas cela et préfèrent qu’on leur chante une berceuse.

Le sommeil

Si bébé est grognon ou inhabituellement immobile, il y a des chances pour qu’il ait sommeil. S’il n’est pas l’heure d’aller au lit, il faut le mettre dans un endroit calme pour qu’il puisse se reposer, par exemple à côté de vous dans son porte bébé.

Il veut quelque chose mais il ne sait pas quoi

C’est normal! C’est un passage obligé. Lorsque cela se produit cela peut durer de quelques minutes à plusieurs heures. Malheureusement, il faut accepter que vous ne parviendrez pas toujours à calmer bébé puisqu’il ne sait pas ce qu’il veut.

Le son familier

Si durant votre grossesse vous avez souvent écouté le même morceau de musique, il y a de grandes chances pour que bébé s’en souvienne et que cela le replonge dans le monde douillet dans lequel il se trouvait et qu’il n’a pas oublié. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez créer ce rituel en choisissant une comptine que vous lui chanterez à plusieurs moments clés de la journée (bain, biberon). Lorsqu’il pleure à un autre moment, chantez-lui cette comptine qui sera devenue pour lui un repère de plaisirs.

Le bain

Lorsque plus rien ne marche, le bain peut s’avérer efficace. Bébé se projette dans un monde oh il retrouve les sensations qu’il ressentait in vitro.

Lui faire un massage

Massez doucement le dos ou le ventre avec, par exemple, de l’huile d’amande douce.

Des chercheurs de l’université de Valencia en Espagne pensent avoir découvert l’astuce pour décrypter les causes des hurlements de bébé. Il faut regarder ses yeux! En observant les pleurs de 20 bébés âgés de 3 à18 mois et la façon dont les parents réagissaient, ils en ont tiré des conclusions qui pourraient bien servir aux jeunes parents désemparés. Concrètement, si bébé pleure en gardant les yeux ouverts, cela signifie qu’il est effrayé ou en colère selon l’étude. Mais quand les yeux sont fermés, c’est que bébé a mal quelque part. Se fier à l’intensité des cris de bébé peut aussi renseigner sur les causes du chagrin: les pleurs sont moins forts quand bébé pleure parce qu’il est en colère. En revanche, ils gagnent en intensité quand l’enfant pleure parce qu’il a peur ou qu’il souffre.

Comment différencier les pleurs de douleur des autres ?

Dans les premières semaines, il est difficile des bien distinguer les différents pleurs. Après deux mois, les mamans reconnaissent facilement la tonalité plus aigüe du pleur de douleur. Mais l’autre signe d’alerte, c’est aussi un comportement inhabituel et persistant. Si bébé a mal, s’il est malade, ces pleurs ne cesseront pas, quoi que vous fassiez. il est donc important de surveillez les symptômes suivants :

  • un manque d’appétit
  • une pâleur inhabituelle
  • une toux
  • des difficultés respiratoires
  • des vomissements
  • de la diarrhée
  • et bien sûr de la fièvre



Comments are closed.

Back to Top ↑