Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Elever des enfants

Virus

Catégorie
Elever des enfants

Auteur
Valérie Dayre


Edition
La Joie de Lire
Valérie Dayre est née en 1958. Après avoir, selon l'expression consacrée, exercé divers métiers, elle décide d'écrire pour la jeunesse. Elle a publié à ce jour 17 romans (Ecole des loisirs, Rageot, L'atelier du poisson soluble, Milan) pour adolescents et lecteurs à partir de huit ans, ainsi qu'un conte illustré par Wolf Erlbruch. Elle est également traductrice de romans, Elle vit actuellement dans le Berry, à la campagne. Elle ne sait jamais ce qu'il conviendrait de mettre dans une biographie...Argumentaire: Ce jour là, devant le café tabac épicerie bazar dépôt du village, les habitants s'agitent autour de sept cages métalliques. Tous les chats du village y sont enfermés ; sauvages et apprivoisés. Ils attendent la SPA qui doit venir les chercher pour les piquer. Le jeune Gaspard, observe les chats. Il y a Mouchette, la Grise, Pompom, la Loutre, Domino, un chat sauvage et enfin Virus, le salopiot! Virus est connu pour ses exploits de gros matou et certains des habitants se réjouissent de le voir finir en cage. Même s'il ne comprend pas bien l'acharnement des adultes sur ces pauvres créatures, Gaspard est presque heureux de cette capture car le vilain matou a massacré sa chatte Falbala. Pendant l'attente, les villageois en profitent pour se livrer à leur activité préférée : le commérage Il y a le maire, avec son air important, Mme Franelli, l'institutrice, Thérèse et ses bigoudis, Farida l'infirmière, Pauline la propriétaire du café épicerie qui s'échappe curieusement une fois par semaine à Paris, et Mr Nightingal, un Anglais perdu dans ce coin de France. Chacun y va de son avis sur ses concitoyens et l'avenir des chats. Le camion de la SPA n'arrive que le lendemain matin, Gaspard et sa grand mère ont du mal à supporter l'idée que les chats soient piquer. La nuit porte conseil, tout est encore possible... Dans ce court récit où les chats semblent être les spectateurs des travers des hommes, Valérie Dayre dresse le portrait d'un village querelleur haut en couleurs.



Comments are closed.

Back to Top ↑