Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

Elever des enfants

Dogge

Catégorie
Elever des enfants

Auteur
Mikael Engström


Edition
La Joie de Lire

Roadmovie en banlieue suédoise : Tout n'est pas rose dans le monde des adultes, Dogge et son meilleur ami Larsa en font l'expérience lorsqu'ils décident d'affronter à bras le corps les menaces d'une bande de hooligans. Les deux adolescents débarquent dans un monde qui n'est pas encore le leur et qu'il s'agira d'apprivoiser avec force.Le livre : Douglas Albert Sundgren, alias Dogge, et son meilleur ami Larsa traînent leur adolescence dans la banlieue de Stockholm. Suite à un match de foot houleux, Dogge est menacé par la bande de Tottvägen et décide de s'enfuir avec Larsa. Les ados trouvent refuge à la décharge. Après réflexion, ils engagent quelqu'un pour en finir avec l'ennemi. Celui-ci exige d'être rémunéré en revues pornos, ce qui initiera les jeunes garçons à la loi de l'offre et de la demande. Larsa gaspille tout l'argent récolté, il ne reste plus qu'à dévaliser le distributeur, mais la police n'est pas loin... Heureusement, la chance va leur sourire et tout s'arrange grâce à une bonne action des deux garçons.Dans ce roman réaliste de Mikael Engstöm, on suit l'errance de deux anti-héros en pleine crise d'adolescence qui va les mener à la découverte de thèmes universels comme le sexe, la vie et la mort. Dogge a reçu le «Prix Luchs» attribué par le journal Die Zeit en février 2003 et a fait partie de la liste des «7 meilleurs livres pour jeunes lecteurs» du magazine Focus en mars 2003.L’auteur : Mikael Engström est né en 1961 et a grandi dans la banlieue de Stockholm. «Lorsque mon enfance a soudain pris fin, j'ai suivi une formation de mécanicien parce que je pensais qu'il serait génial de travailler sur des voitures. Mais après une semaine, j'ai renoncé. Dans les années 80, j'ai étudié la photographie, c'est à ce moment là que j'ai commencé à écrire. Les personnages de mes livres exigent que je continue, ils meurent si je m'arrête.»



Comments are closed.

Back to Top ↑