Menu

Département de l’emploi, des affaires sociales et de la santé, Commission cantonale de la famille

L’hyperactivité chez les filles n’est souvent pas détectée


Lettre du mercredi 5 octobre 2022 - Source:



Cette semaine nous mettons en avant plusieurs articles et documents qui traitent de l’hyperactivité chez les filles.

Dans l’article de la Tribune de Genève du 29.05.2022, les femmes souffrent tout autant que les hommes du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Certaines filles avec ce trouble présentent souvent un agitation intérieure et luttent contre leurs émotions.  Elles ne perturbent pas l`enseignement, mais en premier lieu elles-mêmes, explique Susanne Walitza, directrice de la Clinique de psychiatrie pour enfants et adolescents de l`Université de Zurich. Le trouble du déficit de l`attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) passe souvent inaperçu chez les femmes, car il se manifeste par un comportement général des filles caractérisé par de la distraction, de la rêverie, de l’anxiété, de l’agitation ou la timidité au contraire des garçons.

Dans l’interview de Claude Bertoncini dans La Matinale de la RTS du 30.05.2022, en moyenne le TDAH est détecté chez les garçons vers 8 ans, alors que chez les filles c’est vers 17 ans. Les pédiatres ont appris à diagnostiquer ces troubles chez les filles qui sont moins symptomatiques et qui ont surtout un déficit d’attention et beaucoup moins des symptômes d’hyperactivité. Toutefois, ces enfants sont moins vite détectés dans le cadre scolaire, car ils sont moins bruyants.

 

De nos jour la connaissance de ces troubles a énormément évoluée et les personnes atteintes parviennent a mener une vie normale.

C’est le cas d’une jeune femme de 41 ans atteinte de TDAH depuis son enfance, interviewée par Nadine Linder dans l’article “TDAH – Pas si grave ?” du n°42 de Famille Spick sorti en août 2022.Pour cette jeune femme c’est insupportable d’entendre dire que ces troubles n’existent pas ou au contraire que c’est une maladie. Avec de l’aide et du soutien médical et psychologique, elle a appris à vivre avec ses troubles et à mieux gérer ses émotions à différentes étapes de sa vie et au quotidien. C’est un travail constant qu’elle doit faire tous les jours pour ne pas passer pour une personne agitée, de mauvaise humeur ou pénible auprès des autres, mais cela ne l’empêche pas d’avoir une vie sociale et professionnelle comme tout le monde.

Femina a également publié un l’article intitulé “Mon hyperactivité n’est plus un handicap” de Jennifer Keller le 15.12.2015, sur le parcours d’une femme diagnostiqué TDAH à la quarantaine et dont le soutien et l’aide médico-psychologique l’a aidé dans une période de sa vie ou ses troubles sont apparus.

 

Lieux de consultation ou de soutien :

ASSOCIATION STELIOR HYPERACTIVITE – AUTISME – EPILEPSIE – Un enfant comme les autres: Association concernée par les problèmes d’hyperactivité, de déficit d’attention, de dyslexie, de violence, de troubles du comportement et d’apprentissage, d’autisme, touchant les enfants et les adultes. Recherches scientifiques, conseils et partage.

L’association – ASPEDAH : Des parents touchés par le Trouble de Déficit d´Attention et/ou Hyperactivité (TDAH) ont créé en 1997 une organisation de soutien mutuel : L’Association Suisse romande de Parents d´Enfants avec Déficit d´Attention, avec ou sans Hyperactivité (ASPEDAH). L´Aspedah regroupe des parents, des familles, des amis ainsi que toute personne intéressée par la problématique du TDAH (Trouble du Déficit d´Attention avec ou sans Hyperactivité) et compte actuellement plus de 600 membres dans toute la Suisse Romande. Aujourd’hui, l’Association a tenu à ouvrir son horizon pour accueillir et également soutenir les adultes souffrant de TDA/H. Aussi notre sigle bien connu reste le même mais notre dénomination est devenue : Association Suisse Romande du trouble du Déficit d’Attention/Hyperactivité.

Centre Tomatis : Les troubles d’apprentissage et du langage toucheraient 6 à 8% des enfants aujourd’hui, ils ont une origine neurobiologique et correspondent au fait que certaines zones du cerveau ne se sont pas développés correctement durant la période prénatale. La Méthode Tomatis® en jouant sur la plasticité des circuits nerveux impliqués dans le décodage et l’analyse des sons, apporte une aide efficace en cas de problèmes de lecture et d’apprentissage.

HUG – Service psychiatrique – Unité du trouble de la régulation émotionnelle 


Livre de la semaine


  • Les adultes hyperactifs

  • Manuel de l’hyperactivité et du déficit de l’attention Le TDAH chez l’adulte

  • On m’appelle la Tornade


  • Comments are closed.

    Back to Top ↑